Soins dispensés en voies respiratoires - ORL

AccueilLes Thermes › Cures thermales en voies respiratoires - ORL

 

Descriptif des soins :

- Gargarisme : le curiste effectue une hydratation de la muqueuse du pharynx et de la gorge.

- Irrigation nasale : le curiste remplit les cavités nasales d’eau thermale afin de baigner les muqueuses

- Aérosols simples ou soniques : inhalation de micro brouillard d’eau thermale permettant d’atteindre la trachée, les bronches et les alvéoles ainsi que des zones peu perméables de l’arbre respiratoire comme les sinus ; l’adjonction d’une vibration sonique augmente la pénétration de l’aérosol dans les osmiums et sa dispersion dans les cavités respiratoires.

- Humages : inhalation d’un brouillard tiède de fines gouttelettes d’eau thermale

- La rééducation respiratoire collective pratiquée par un Kiné permet aux personnes souffrant d’une affection des voies respiratoires à apprendre à mieux respirer dans les activités de la vie quotidienne en augmentant leur capacité vitale respiratoire. Les mouvements effectués par le curiste sont destinés à libérer et désobstruer les voies aériennes.

- Insufflation de trompe : le médecin thermal fait pénétrer des gaz sulfureux dans la trompe d’Eustache à l’aide d’une sonde d’Itard introduite en douceur le long du plancher des fosses nasales. La sonde est reliée à l’appareil générateur de gaz thermaux. Le passage gazeux est contrôlé à l’aide d’un stéthoscope spécial qui relie l’oreille du patient à l’oreille du médecin.

- La douche pharyngienne : le médecin réalise une douche filiforme des amygdales à l’aide d’un pistolet pharyngien. Elle exerce une action décapante au niveau des cryptes amygdaliennes et de la paroi du pharynx.

- Lavage des sinus par la méthode de Proëtz : elle consiste à introduire de l’eau thermale ionisée dans les fosses nasales puis à la retirer par aspirations intermittentes ; cette injection d’eau suivie de l’aspiration permet un nettoyage optimal. Les secrétions sont entraînées et les principes actifs continuent dans l’eau thermale pénètrent dans les sinus. L’action asséchante et cautérisant du soufre donne n’excellents résultats. Ce soin est pratiqué exclusivement par un médecin thermal.

 

 Pratiques médicales complémentaires

dispensées par les médecins thermaux : douches pharyngiennes, insufflations tubaires, méthode de déplacement de proëtz.

• Pratiques générales respiratoires de balnéothérapie
bains en baignoire ou piscine, bain local (pédiluve, manuluve), douches générales au jet, douches locales au jet, douches pénétrantes.

• Soins respiratoires
Rééducation respîratoire collective réalisée par un Masseur Kinésithérapeute diplômé d'Etat.

 

           




respiration
Agrandir l'imagerespiration